Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Interculturalité

  • Les préjugés sur la couleur de la peau et… le sexe

    Aux USA, il est extrêmement difficile de développer une église multiethnique. Analyse faite, le problème de fond est ce qui est appelé le « Whitism » ou « Whiteness ». 

    Voir à ce sujet l’article (en anglais) de Korie Little Edwards dans Christianity Today du 16 février 2021 et notre article récent.

    Est appelé « Whitism » cette opinion qui veut qu’une personne de peau blanche est, de par la couleur de sa peau, plus apte à exercer une fonction de responsabilité que ne le serait une personne à qualification égale de peau plus sombre, un latino ou africain.

     

    Cette opinion est répandue chez les blancs. Mais, ce qui est très surprenant est qu’elle l’est aussi chez les gens de couleur, tout au moins aux USA. Si les membres d’une église doivent choisir entre deux candidats pasteurs qui sont de couleur de peau différente, le choix se porte de manière tout à fait inconsciente sur le candidat à la peau plus claire (Cela est observé aussi depuis plus de 80 ans par les « doll tests » et le jeu des enfants avec des poupées de couleurs différentes).

     

    Il serait alors simple de rendre la communauté attentive à ce phénomène, et de l’encourager à ne pas voter selon la couleur de la peau. Mais ce n’est pas simple du tout. Car si l’on dit au « blanc » de ne pas se laisser piéger par le « Whitism », il va se vexer. Car il comprendra cette remarque comme une accusation de racisme. Et, si l’on averti la personne de couleur de ne pas tenir compte de l’influence pernicieuse du Whitism, celle-ci pourra se vexer de ce qu’on la soupçonne de racisme ou tout au moins de ne pas être assez intelligente pour faire un choix neutre.

    Lire la suite

  • Equipement pour traduction simultanée : LiveVoice

    L'église de demain sera multiculturelle.

    Capture.JPGC'est pourquoi la traduction simultanée est une option incontournable... mais parfois couteuse à installer.

    L'option LiveVoice n'est pas gratuite, mais très, très abordable. L'abonnement (par jour ou par mois) est échelonné selon le nombre de personnes qui utilisent le service (10, 20, 30, ...100, 200...).

    Des Autrichiens ont mis sur le marché cette application qui fonctionne avec téléphone portable, ordinateur et tablette. Donc, aucun équipement à acheter.

    Pour le moment, le site ne communique qu'en anglais et en allemand.

    Plusieurs églises se servent déjà de l'application, à leur plus grande satisfaction.

    Les échanges avec les concepteurs du programme sont rapides et très satisfaisants. *****

    (Une autre application est Beonair.)

    La suite en anglais...

     

    Lire la suite

  • Eglise muliticulturelle

    IMPLANTER DES EGLISES MULTICULTURELLES

    Nous vous invitons à un atelier avec le Dr Stephen Beck, fondateur du mouvement Mosaikkkirche (Eglise mosaïque) en Allemagne.

    • Comment intégrer les migrants dans nos communautés?
    • Comment implanter une église multiculturelle à Bienne (ou ailleurs)?

     

    Lieu:

     

    Quand :

    • 18 avril 2020
    • 19h30 à 22h00

    Libre participation aux frais.

    Le conférencier parle en allemand et est traduit en français.

    Stephen Beck

    « Les Églises deviennent des ateliers dynamiques de l'Esprit de Dieu lorsqu'elles peuvent s'ouvrir aux migrants. Partout en Allemagne les conversions de personnes de cultures très différentes renouvellent nos églises. »

    Citation libre de Stephen Beck

    Lire la suite

  • Les millennials, et tous les autres

    Les Millenials, ce casse-tête infernal

    Publié sur LinkedIn le 15 novembre 2017 par Charles André et reproduit ici par un copier/coller (sans les illustrations vidéo)

    Cet article livre des clés pour comprendre notre société, et à partir de là ouvre des pistes de réflexion.

    Il permet de mieux comprendre les attentes de mes proches (qui sont mes prochains). Je peux alors leur parler de manière compréhensible et convaincante, et être un meilleur témoin de l'amour de Dieu dans un monde qui se perd. 

    Que le Saint-Esprit stimule notre pensée et nous aide à passer à l'action. 

    Matthias

    charles andré,linkedin,millennials,génération x,génération y,génération z

    Millennials, Génération Y, Génération Z… Qui sont vraiment “les jeunes d’aujourd’hui” ? Des études à toutes les sauces, du storytelling à la pelle, une nouvelle génération "mutante" : difficile de s’y retrouver ! Surtout si on ne se contente pas de clichés.

    Parce que les communicants, même les plus cools du monde, tendent à ne parler que d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, Com&Unity est partie à la recherche de ce jeune introuvable.

    Envoyé spécial : Nathaël Slyper, 21 ans.

     

    Génération X, Y, Z…

    Pour commencer, petit rappel du « branding » des différentes générations qui composent notre société :

    • Les baby-boomers (1945–60). Les enfants nés après la fin de la seconde guerre mondiale ont été gâtés. Ils ont connu le plein emploi et les belles ascensions sociales des Trente Glorieuses, ils sont d’ailleurs très attachés à la valeur travail et à l’entreprise. Ils ont vécu la la libération des moeurs avec mai 68 ou encore la loi sur l’IVG. Cette génération est la première à entrer dans l’ère de la consommation de masse, bien éloignée des préoccupations environnementales que nous connaissons aujourd’hui. Une génération qui pouvait voir la vie en rose et en a bien profité (allo Woodstock ?) !

     

     

    Lire la suite

  • De la vaisselle

    Le dicton nous le rappelle à quel point il est important d’être "bien dans son assiette".

    En aidant une famille de réfugiés syriens à s’installer, Maria S. s’est rendue compte qu’il est important de pouvoir se procurer de la vaisselle à bon compte.

    Piatto_in_melammina.jpg

    Lire la suite