Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jeunesse

  • Reverse mentoring : un enrichissement mutuel

    Le reverse mentoring (comprenez, mentorat inversé) est un apprentissage intergénérationnel qui opère dans la sphère professionnelle.

    mentor,reverse mentoring,mentorat inverséCet apprentissage est basé sur l'idée que les plus jeunes, appartenant à la "génération Y", peuvent aider les plus anciens à gagner en compétences.

    Avec le reverse mentoring, chacun peut apprendre de l'autre en nouant une relation de confiance.

    L'aîné pourra ainsi manier de nouveaux outils, tandis que le plus jeune, lui, aura l'opportunité de former un supérieur hiérarchique, ce qui est un atout certain pour sa carrière dans l'entreprise et son apprentissage des codes du monde professionnel.

    Voir l'article de Marie-Claire du 31.1.2018

    Lire la suite

  • Riverboat - un bateau à Strasbourg

     

    riverboat,escape room

    THE AGENCY

    Opération Mobilisation a mis en route le 6 janvier 2018 un outil d'évangélisation novateur:

    • un escape room sur un bateau qui remonte le Rhin en partant des Pays-Bas.

    Le bateau sera à Strasbourg dès le 28 février.

    Lire la suite

  • Les millennials, et tous les autres

    Les Millenials, ce casse-tête infernal

    Publié sur LinkedIn le 15 novembre 2017 par Charles André et reproduit ici par un copier/coller (sans les illustrations vidéo)

    Cet article livre des clés pour comprendre notre société, et à partir de là ouvre des pistes de réflexion.

    Il permet de mieux comprendre les attentes de mes proches (qui sont mes prochains). Je peux alors leur parler de manière compréhensible et convaincante, et être un meilleur témoin de l'amour de Dieu dans un monde qui se perd. 

    Que le Saint-Esprit stimule notre pensée et nous aide à passer à l'action. 

    Matthias

    charles andré,linkedin,millennials,génération x,génération y,génération z

    Millennials, Génération Y, Génération Z… Qui sont vraiment “les jeunes d’aujourd’hui” ? Des études à toutes les sauces, du storytelling à la pelle, une nouvelle génération "mutante" : difficile de s’y retrouver ! Surtout si on ne se contente pas de clichés.

    Parce que les communicants, même les plus cools du monde, tendent à ne parler que d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, Com&Unity est partie à la recherche de ce jeune introuvable.

    Envoyé spécial : Nathaël Slyper, 21 ans.

     

    Génération X, Y, Z…

    Pour commencer, petit rappel du « branding » des différentes générations qui composent notre société :

    • Les baby-boomers (1945–60). Les enfants nés après la fin de la seconde guerre mondiale ont été gâtés. Ils ont connu le plein emploi et les belles ascensions sociales des Trente Glorieuses, ils sont d’ailleurs très attachés à la valeur travail et à l’entreprise. Ils ont vécu la la libération des moeurs avec mai 68 ou encore la loi sur l’IVG. Cette génération est la première à entrer dans l’ère de la consommation de masse, bien éloignée des préoccupations environnementales que nous connaissons aujourd’hui. Une génération qui pouvait voir la vie en rose et en a bien profité (allo Woodstock ?) !

     

     

    Lire la suite

  • Réfugiés - et le vélo

    De plus en plus souvent je lis que des églises en Allemagne mettent des vélos à disposition de réfugiés.

    images.jpgD'anciens modèles sont donnés, et réparés avec la personne qui voudrait recevoir l'engin.

    Il est possible de venir avec son vélo et faire quelques réparations. 

    Ici ce sont des femmes qui n'ont pas de moyens de transport et qui sont contentes de pouvoir maintenant rejoindre les centres commerciaux situés en périphérie de la ville.

    Des cours sont donnés. L'équilibre est une chose. Mais les panneaux de circulation en sont une autre.

    Quelques tables et des chaises invitent à rester un moment pour un thé ou un café.

     

    Pour les plus jeunes, un baby-foot ou une table de ping-pong peut aussi servir de lieu d'expression et de contact. Vers Noël on profitera de faire quelques biscuits. 

     

    Quand le faire? Une ou deux fois par mois. Ou tous les lundis de 16h-18h. Cela dépendra du nombre de collaborateurs.

    PS: tu as fait une activité semblable, tu l'as vu quelque part, tu vas la faire, veuille encourager les lecteurs à essayer de la faire en laissant ton commentaire (juste une ou deux phrases, en cliquant ici).

  • Messy Church - ou faire la fête

    marty woods,messy church

    "Messy Church" est un mouvement qui propose des activités d'église pour des personnes qui ne vont pas ou qui ne vont plus à l'église.

    Pour avoir une idée de ce que cela pourrait être, voir la présentation qu'en fait Marty Woods. Marty Woods cherche à aider l'église à quitter son bâtiment pour être active dans la communauté.

    En Grande Bretagne, il y a 3'000 églises qui ont adopté le concept qui s'implante aussi en France.

     

     

    L'intervention de Marty Woods a été faite le 26 novembre 2016 à la rencontre annuelle de l'association Témoins (voile le blog de la semaine dernière).

    Pour en savoir d'avantage, voici ce que produit une recherche sur le Web.