Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eglise de demain

  • Donner un an pour évangéliser

    Depuis bientôt cinq ans, des missionnaires mexicains, colombiens, américains et français donnent un an de leur vie pour évangéliser les étudiants bretons.

    fc.GIF« Ici, on apprend tous les jours à aimer ! » Lorena, jeune Mexicaine au rire ensoleillé et à l’irrésistible accent, est arrivée en Bretagne en juin dernier, en même temps qu’une dizaine d’autres missionnaires, âgés de 18 à 28 ans.

    Ce projet catholique pourrait être repris et adapté par une église évangélique. 

    Lire la suite

  • Il porte sa croix à travers la Suisse

    Aleteia (2/4/2018), site catholique présente

    web3-olivier-taramarcaz-carries-his-cross-in-the-streets.jpg"Olivier Taramarcaz, artiste chrétien du canton de Valais traverse son pays natal pendant le Temps pascal avec une croix de 4 mètres.

    "La grande croix est là pour interpeller, pour susciter la rencontre, sur un coin de trottoir ou au bord d’une route. Olivier Taramarcaz, l’artiste idéaliste à la coupe de beatnik, emporte de quoi entretenir la conversation avec ceux qui seraient attirés par sa démarche. L’Évangile de Jean, et le Nouveau testament en une dizaine de langues différentes, se côtoient dans sa maigre besace."

     

    Retrouvez l'article ici

    Le Nouvelliste en parlait le 27 mars

  • Evangéliser à la Valaisanne

    Le portail catholique suisse informe que :

    Capture.GIF"quelques dizaines de jeunes du réseau « Déjeune qui prie » ont imaginé un concept d’évangélisation ancré dans les coutumes du canton. Ils témoignent de leur foi autour d’une raclette et d’un vin chaud offerts depuis leur Food Truck flambant neuf."

    Voir l'article et la vidéo ici

     

  • Handicap et église

    Lorsqu'un enfant avec handicap rejoint une église, cela change les choses pour tout le monde.

    Mais finalement, n'est-ce pas le cas aussi pour les enfants que l'on croit sans handicap? Je veux dire "les normaux". Chaque nouvel enfant qui est un peu plus vivant que ce qu'on aimerait fait que les choses ne sont plus comme avant.

    Mais puisqu'il va sans dire que tout enfant est spécial, précieux et original, ne faudrait-il pas pour cela éviter à tout prix de parler de l'enfant avec handicap (comme la trisomie 21 ou l'infirme moteur cérébral)? 

    Un article sur le site de la FREE aborde ce sujet de manière instructive.

     

    Lire la suite

  • Apprentissage trans-culturel

    Personne ne niera qu'il y a des choses à apprendre en étudiant ce qui se vit ailleurs.

    Après la Corée du Sud, pour les uns, l'Eldorado s'est déplacé en Amérique du Nord.

    Capture.GIFPar curiosité je me suis rendu à Hong Kong (sur le Web, bien sûr). Et j'ai découvert sur le site de l'église baptiste internationale Kowloon a un petit document qui encourage à l'évangéliation personnelle.

    Ne connaissant rien à l'écriture chinoise, même simplifiée, j'apprécie les services de la traduction automatique proposée par Google Chrome.

    Pour découvrir ces conseils, voyez les cinq premières pages du document de formation au discipulat. Cela commence par faire des disciples:

    http://www.baptist.org.hk/lesson_book/201704.php

    La traduction automatique n'est de loin pas parfaite. Mais sans elle, le plus élégant des textes en chinois ne serait pour moi que... du chinois.