Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eglise de demain

  • Chief Happiness Officer - en faut-il un(e) dans l'église?

    Le Chief Happiness Officer est la personne responsable de veiller à l'épanouissement des employers.

    Et si on avait cela dans les églises? En plus du responsable du nettoyage, de la louange, des finances, des enfants et de l'enseigenement?

    stay-happy-advice.jpgPourrait-on vouloir d'une personne ayant un Bachelor en Happiness Management? (Je ne sais pas si cela existe déjà)

    Il ne s'agit pas du bonheur genre "village de vacances".

    Voyons ce qu'en dit Sarah Macheboeuf sur LinkedIn, elle-même Chief Happiness Officer:

    "Les entreprises sont de plus en plus complexes dans ces modes d'organisation par manque d'agilité ou de multiplication de processus. Ainsi, les collaborateurs sont de moins en moins engagés dans l'entreprise qui ne trouve pas de sens dans leurs missions ou d’adéquation à leurs valeurs. Les métiers évoluent très vite : 85% des emplois de 2030 n'existent pas aujourd'hui ! Comment permettre aux collaborateurs d'être plus autonomes et plus responsables de leurs propres talents ?"

    Cette dernière phrase me rappelle le mandat de l'église: être un corps avec des membres autonomes et responsables de leurs talents.

     

    Lire la suite

  • Spiritualité en France

    tem.GIFSi vous n'avez encore jamais vu le site "Témoins", il n'est pas encore trop tard.

    Et pour ceux qui ne sont pas abonnés à la lettre de nouvelles, c'est le moment pour découvrir la dernière publication.

    Les rédacteurs réfléchissent aux évolutions de la société, à l'importance que les Français accordent au spirituel, à ce qui est émergeant dans l'église, etc.

    L'association Témoins invite en novembre à une rencontre à Bourg-la-Reine, au sud de Paris, sur le sujet:

    "Culture numérique et parcours de foi".

    Découvrez "Témoins" ici.

  • Congrès Mission

    Famille chrétienne annonce:

    "Le congrès Mission, grand-messe de l’évangélisation en France, aura lieu à Paris du 28 au 30 septembre.

    "Si vous êtes porteurs d’un projet, vous pouvez contacter le Village d’initiatives missionnaires qui visent à proposer la foi chrétienne dans la société actuelle."

     

    Si j'habitais la région parisienne cela ferait partie de mes visites à effectuer.

    Et si j'avais un projet d'évangélisation à faire connaître...

    Pour en savoir plus sur cet événement

     

  • Groupes de maison - source de renouveau

    "Groupe de découverte" est le titre d'une brochure de 16 pages A4 qui contient plus que son nom n'indique.

    Vignette-goupe-de-découverte-300x427.jpgDe manière très succincte on y dit des choses pratiques et utiles à savoir si l'on veut mettre en place de petits groupes de personnes qui souhaitent découvrir la foi et grandir en maturité.

    Editée par l'organisation "Chrétiens au service de la Santé" (CASS), la brochure est facilement adaptable pour convenir à un groupe d'étudiants, de dames ou de collègues de travail.

    Quatre pages suffisent pour donner une série de questions à se poser régulièrement.

    Une série de 19 références permet de faire un survol de la Bible et de découvrir la révélation de Dieu en partant de la création pour aboutir à Jésus.

    Avec une liste d'une quarantaine de paraboles, une série de références parlant de l'espoir, dix textes permettant de découvrir Dieu et dix autres pour comprendre qui est Jésus Christ, la brochure est déjà bien utile.

    Viennent encore des références (et donc des textes à lire dans la Bible) pour mettre le chrétien en route. Car le disciple de Jésus ne fait pas que de parler dans son petit groupe. Il est invité à partager au monde ce qu'il a reçu.

    La brochure "Groupe de découverte" est à commander auprès du CASS, en version pdf ou papier.

     

    Lire la suite

  • Une formation à l’évangélisation - catholique

    A Montpellier, un prêtre catholique propose, depuis trois ans, une formation de 10 mois.
     
    CapMission forme à l’évangélisation et la mission. Le Père René-Luc en parle sur un ton engagé, et donne la parole à un étudiant. 
     
    Dans un éternel souci de faire mieux que nos pères, du côté évangélique les uns se détournent de l'évangélisation et de la missiologie, et les autres s’y consacrent d'avantage. 
     
    Puisse-t-on dire à chaque étudiant des lieux de formation évangélique ce que formule le Père René-Luc au sujet de ceux qui suivent la formation CapMissio:
     
    « il ne s’agit pas de donner un an de sa vie, au contraire c’est une année que Dieu t’offre pour gagner du temps ! C’est le service civique pour le Bon Dieu ! »
     
    Lire l'article de famille chrétienne (le site Famille chétienne ne permet que deux lectures gratuites d'articles)