Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ethique

  • Coronavirus - Appel à la mobilisation

    Capture.JPGNe pas transmettre le virus!

    = première consigne.

    Mais le chrétien n'est-il pas appelé à plus?

    N'y aurait-il pas une responsabilité, telle que l'exerce le personnel médical, de venir en aide ?

     

    Venir en aide aux personnes qui ne sont pas malades

     

    • Celles qui ont la gorge qui les démange sans savoir si c'est LE virus ou un autre...

     

    • Celles qui sont en excellente forme, mais font partie des personnes à risque...

     

    Venir en aide aux personnes en bonne santé ou malades

     

    Notre responsabilité ne serait-elle pas de venir en aide là où des personnes sont en quarantaine (voisin, collègue de travail, ami). Avec toutes les précautions qui s'imposent.


    Imagine que tu apprennes que tu aies le virus et que tu sois obligé de rester cinq jours chez toi, en quarantaine, sans pourvoir faire de courses.

    Difficile même de faire des achats là, tout de suite!


    Qui appeler pour qu'il te dépanne et fasse des courses pour toi?

    *****

     

     

    Lire la suite

  • Abus spirituels

    Capture.JPG

     

    Ce livre intitulé« Eglises et abus spirituels » peut être téléchargé gratuitement.

    Publié en 2007, l'ouvrage est disponible depuis peu sur le site de la FREE.

     

    A lire ici

    A télécharger ici

  • Université d'été sur les valeurs éthiques chrétiennes

    Un de mes lecteurs m'informe que... (suit le communiqué de CitizenGo)

     L’université d’été internationale CitizenGO aura lieu à Rome, en Italie, du 3 juillet au 6 juillet 2018.

    Au cours des 4 jours de formation en immersion complète, les étudiants du monde entier apprendront comment améliorer leur plaidoyer. Ils seront formés par des leaders pro-vie et pro-famille influents.

     Nous parlerons des défis auxquels nos valeurs doivent faire face. Nous évoquerons les thématoques de l’idéologie du genre, le mariage traditionnel et la famille, la persécution des chrétiens et la violation de la liberté d’opinion et d’expression en occident.

    Lire la suite

  • Honneur à la culture de l’erreur

    Je souhaite mettre à l’honneur

    la culture de l’erreur

     

    nouvelliste,erreur

    Photo du Nouvelliste du 16 février 2017

    Un groupe

    Si ce n’est une erreur, je propose de créer un groupe de personnes souhaitant vivre la culture de l’erreur.

     

    Pour faire partie de ce groupe, il est nécessaire de souscrire à trois valeurs :

    1. Je souhaite apprendre de mes erreurs et de celles des autres,
    2. Je suis libre de reconnaître une erreur sans risque d’être méprisé, afin de pouvoir repartir à zéro,
    3. Je suis libre d’indiquer une erreur dans un effort commun d’amélioration.

     

    Cela peut se vivre en église, mais aussi en famille, au lieu de travail, dans son club sportif ou de tricot, en voiture... bref, partout dans ce monde marqué par l'erreur.

     

    Il n'est pas question de cultiver l’erreur, mais d'accorder à l’erreur la place la plus constructive possible.

     

    Quelle culture ?

    Culture dans le sens...

    • d’avoir un trait distinctif commun qui est d’ordre spirituel,
    • qui englobe des valeurs et
    • qui constitue une manière distincte d'être, de penser, d'agir et de communiquer en société.

    Lire la suite

  • Outils et principes de communication

    Capture d’écran 2016-08-16 à 14.53.33.pngEn francophonie les formations abordant la communication des églises et des oeuvres sont rares. Pour la quatrième fois, le cours "Pratique et Ethique de la Communication" est proposé en Suisse, à l'Institut biblique et Missionnaire Emmaüs.

    Cette formation est totalement modulable. L'étudiant n'est pas tenu de tout couvrir en une année, mais peut étaler sa formation sur plusieurs années. Il est aussi possible de ne suivre que quelques cours. Néanmoins, il faut savoir que les sujets ne sont traités qu'une fois par an, ou tous les deux ans.

    Lire la suite