Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Culturel (aspect)

  • Honneur à la culture de l’erreur

    Je souhaite mettre à l’honneur

    la culture de l’erreur

     

    nouvelliste,erreur

    Photo du Nouvelliste du 16 février 2017

    Un groupe

    Si ce n’est une erreur, je propose de créer un groupe de personnes souhaitant vivre la culture de l’erreur.

     

    Pour faire partie de ce groupe, il est nécessaire de souscrire à trois valeurs :

    1. Je souhaite apprendre de mes erreurs et de celles des autres,
    2. Je suis libre de reconnaître une erreur sans risque d’être méprisé, afin de pouvoir repartir à zéro,
    3. Je suis libre d’indiquer une erreur dans un effort commun d’amélioration.

     

    Cela peut se vivre en église, mais aussi en famille, au lieu de travail, dans son club sportif ou de tricot, en voiture... bref, partout dans ce monde marqué par l'erreur.

     

    Il n'est pas question de cultiver l’erreur, mais d'accorder à l’erreur la place la plus constructive possible.

     

    Quelle culture ?

    Culture dans le sens...

    • d’avoir un trait distinctif commun qui est d’ordre spirituel,
    • qui englobe des valeurs et
    • qui constitue une manière distincte d'être, de penser, d'agir et de communiquer en société.

    Lire la suite

  • La femme qui enseigne - une anomalie?

    images.pngJe suis curieux.

    Cela fait 25 ans que j'ai rédigé une thèse sur le sujet suivant: "Le ministère de la parole de la femme selon les textes pauliniens". Et je suis curieux de savoir si cela a changé quelque chose pour une personne autre que pour moi. On pourrait fêter cela !

    Si tu as été quelque peu influencé(e) par mon travail de recherche (soit en étant d'accord, soit en n'étant pas d'accord), merci de l'indiquer dans les commentaires plus bas.

    A condition, bien sûr...

    Lire la suite

  • La "danse-gymnastique chrétienne" évangélise la Chine

    Capture d’écran 2016-07-03 à 16.03.04.png

    Raphaël Zbinden informe ses lecteurs sur des nouvelles manières de partager l'évangile en Chine:

    Une “danse gymnastique” créée par une chrétienne de Taïwan comme outil d’évangélisation connaît un vif succès en Chine continentale.

    Lire la suite

  • Halloween autrement

    Luther, HalloweenC'est une "fête" qui revient tous les ans. En feuilletant Idea Spektrum je suis tombé sur une histoire touchante.

    Les enfants étaient invités à plusieurs fêtes de Halloween. Les parents avaient prévu mieux. Mais les enfants ne le voyaient pas sous cet oeil. Un des garçons avait proclamé dans le cercle familial que si c'était ainsi, il ne voulait plus être chrétien. Et sur sa porte un poster proclamait:

     

    qui aime les crétiens

    sort ! dici

    Les parents ont alors proposé une fête de la réforme. Le garçon s'est calmé et a invité tous ses copains à une fête, comme au Moyen Âge. Avec un super repas, sans couteau ni fourchette. Il fallait juste venir déguisé en un personnage du Moyen Âge, vers 19h ce 31 octobre.

    Dans le jardin, un feu de bois. Et surtout pas d'électricité, comme dans le vieux temps. Papa s'est déguisé en Luther, Maman en Katherine. Ils ont parlé de qui était Luther, ce qu'il aurait probablement fait à Halloween, ont repris quelques propos de table (discours de Luther). C'était un très bon moment.

    Et lorsque les parents sont venus reprendre leur progéniture, ils ont dit avoir apprécié le programme culturel alternatif.

    Il est prévu de refaire la fête. Et en bonus le filston aura appris que crétiens prend un h.

    Halloween était déjà sujet d'une note.

    La note originale IdeaSpektrum du 4.11.2015, p21

  • Qu'est-ce que tu crois? Faisons connaissance

    Il n'est pas souvent possible de se retrouver entre responsables et membres de communautés chrétiennes, juives, musulmanes, orthodoxes et autres.

    D'ailleurs, à quoi cela pourrait-il bien servir?

    Dans la ville de Pfaffenhofen (DE) étaient organisées pour la huitième fois des rencontes dites "la table des religions". Une communauté reigieuse de la ville invite toutes les autres pour se présenter et expliquer ce en quoi elle croit et ce qui la fait vibrer. En 2014, l'église baptiste de la ville invitait.

    Les échanges étaient ouverts et intéressés. Les autorités politiques et culturelles de la ville participaient activement à ces rencontres de citoyens. Tous les participants s'en trouvaient enrichis.