Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Evangélique, protestant ou chrétien

Aux USA la jeunesse évangélique ne s'identifie que peu au label "protestant".

L'expression "évangélique", qui a perdu de signification car devenue un fourretout, avait été remplacé par "protestant".

Mais si les chrétiens évangéliques de plus de 55 ans disent encore d'eux-même être "protestants", les 20-30 ans préfèrent dire qu'ils sont "chrétiens".

Il est probable que le même glissement s'opère en Europe.

Car nous aussi nous constatons que les jeunes ne connaissent pas très bien leur histoire dénominationnelle et ne tiennent pas à s'identifier comme baptiste, pentecôtiste, libriste.

D'ailleurs, cela fait quelques années qu'en France bien des églises évangéliques (non, non, nous ne sommes pas comme ces télé-évangélistes américains) se disent protestantes - impensable il y a 40 ans.

Faudra-t-il bientôt s'appeler "église chrétienne"?

Car si le jeune chrétien chez nous ne sait plus ce qui est exprimé par l'attribut "protestant", que peut comprendre le citoyen lambda qui s'arrête accidentellement devant une "église évangélique protestante" ou plus simple quand-même, une "église protestante"?

Se donner un nom qui "parle" n'est pas simple, ni en politique, ni en église.

Vers l'article de de Ryan P. Burge dans Christianity Today (10/01/2022) qui traite de ce glissement.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel